• Calvados

     

     
    Titre original: Calvados Romaji: Calvados
    Producteur: NEET-P (にいとP) Année: 2010
    Vocaloid: Megurine Luka & MEIKO Vidéo originale: sm9571652
     
     
    Paroles
     
    Tada motto aishiteyo
    Sou kuchibiru ga motomeru mama

    Ikutsu mo no shisen sae
    Koyoi dake wa, aa

    Karubadosu no you ni amaku
    Moe tagiru jounetsu ni sosogu
    Tome rarenu shoudou ni soeta
    Supaisu no you ni kanjiru wa, aa

    Kanashimi no kisetsu wa
    Kanarazu otozurerudeshou
    Dakara kono hitoto ii dake wa
    Anata o musaboritai

    Ikudo mo fuyu ga sugite
    Hitori kogoete iru yoru ni wa
    Kioku no kakera de
    Aishi atte atatamete

    Yoru no kanaria
    Itsuwari de naite ita no
    Anata o omoi ukabete
    Aa, aa!

    Osanaki hi ni kawashita chikai
    Unmei no saikai o mukae
    Komiageru kanjou ni makase
    Dakishimete kanjite itai no a, aa

    Miwaku no kajitsu ga
    Biyaku no mahou o kakeru
    Toki o wasurete mitsume
    Kuchizuke o fukaku

    Tamerai wa tomete kureru?
    Motto semete kite yo nee
    Tsukiakari ga tsuzuku made wa
    Zutto te o nigitte
     
     
    Traduction
     
    Je viens encore de t'aimer un peu plus...
    Alors, viens et embrasse mes lèvres.
     
    Je pourrai encore profiter de la vue de ton corps
    Mais ce soir seulement, aah.
     
    Aussi doux que le Calvados
     
    Se versant dans la passion ardente en ébullition,
    Et accompagné par l'irrésistible exaltation.
     
    Je me sens comme une épice brûlante, aah!
     
    En cette saison de tristesse,
    L'envie continue de brûler en moi.
    Mais je sais que ce n'est que temporaire,
    Alors, veux-tu me manger tout de suite?

    L'hiver est passé plusieurs fois, depuis.
    Des fragments de souvenirs passés avec toi me revenaient,
    Durant cette nuit glaciale.
    S'il te plaît, réchauffe-moi de ton amour.

    Le chant des canaris dans la nuit...
    C'est moi qui chantais, ma voix se brisant,
    Car je pensais à cette fille...

    Toi...

    Aah, ah Aah, ah !
    Ce jour-là, les deux enfants s'étaient fait une promesse.

    Grâce au destin, ils se sont revus plus tard.

    L'émotion est montée peu à peu.

    Oh, j'ai envie de te serrer dans mes bras, ah!

    Le fruit de la fascination
    M'a jeté un sort aphrodisiaque.
    Oublie tout le reste, maintenant,
    Et embrasse-moi avec passion!

    L'hésitation m'arrêtera-t-elle?
    Eh, j'ai déjà été plus agressive.
    Continuant notre double-jeu, en secret,

    Nous nous tenons la main encore plus fort qu'auparavant.

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 28 Décembre 2012 à 16:44
    Voilà les paroles :

    Tada motto aishiteyo
    Sou kuchibiru ga motomeru mama

    Ikutsu mo no shisen sae
    Koyoi dake wa, aa

    Karubadosu no you ni amaku
    Moe tagiru jounetsu ni sosogu
    Tome rarenu shoudou ni soeta
    Supaisu no you ni kanjiru wa, aa

    Kanashimi no kisetsu wa
    Kanarazu otozurerudeshou
    Dakara kono hitoto ii dake wa
    Anata o musaboritai

    Ikudo mo fuyu ga sugite
    Hitori kogoete iru yoru ni wa
    Kioku no kake-ra de
    Aishi atte atatamete

    Yoru no kanaria
    Itsuwari de naite ita no
    Anata o omoi ukabete
    Aa, aa !

    Osanaki hi ni kawashita chikai
    Unmei no saikai o mukae
    Komiageru kanjou ni makase
    Dakishimete kanjite itai no a, aa

    Miwaku no kajitsu ga
    Biyaku no mahou o kakeru
    Toki o wasurete mitsume
    Kuchi dzuke o fukaku

    Tamerai wa tomete kureru?
    Motto semete kite yo nee
    Tsukiakari ga tsudzuku made wa
    Zutto te o nigitte
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :